Maison Ecclésiastique du Roy de France


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Messe du 18 décembre

Aller en bas 
AuteurMessage
Gedeon
Evêque au diocèse d'Orléans
avatar

Nombre de messages : 288
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Messe du 18 décembre   Ven 16 Déc - 15:58

[HRP]L’Eglise Aristotélicienne subit actuellement une réforme. Les offices seront donc modifiés pour répondre mieux au dogme dicté par Aristote.[/HRP]


Chers fidèles,

C'est avec joie que je vous annonce être devenu Neversois au début de cette semaine.

Nous voici donc réunis en ce jour pour réfléchir sur la parole d’Aristote, le Tout Puissant.

Aristote a dit :
Citation :
« C'est de par leur caractère que les hommes sont ce qu'ils sont, mais c'est de par leurs actions qu'ils sont heureux, ou le contraire. »

Que pouvons nous penser de cela ?
Les hommes sont-ils parce qu’ils sont eux même ? Oui, car l'essence des choses réside dans elles même. Mais les hommes ont une chose de plus que tout le reste : leur pensée.

Les hommes n’ont-ils aucun pouvoir sur ce qu’ils sont vraiment ?
Aristote est tout Puissant et dans son immense sagesse nous ouvre l’esprit au monde. Réfléchissons tous ensemble au message qu’il souhaite nous donner.

« Mais c’est par leurs actions qu’ils sont heureux, ou le contraire ».
Bien que l’homme n’ait pas forcément une emprise sur ce qu’il est, il est maître de son bonheur ou de son malheur. C’est en agissant qu’il modifie sa vie et décide de faire des actions de bien ou au contraire de ne rien faire.

Agir et ne pas rester les bras croisés, agir et prendre part à la vie de la cité, car l'homme sage doit participer à la vie de la cité. Mais agir sagement… en cherchant au plus profond de lui les raisons qui le poussent à agir de la sorte, ne pas agir sous le coup de la colère ou du ressentiment car ces actes pèseront sur votre vie.
Selon Aristote, les hommes sont vulnérables à ce qui les entoure, mais vulnérabilité, ne veut pas dire que l’on a point de pouvoir sur nous même.

Citation :
« Que si l’on prétend que tout ce qui est agréable et beau exerce sur nous une sorte de contrainte, attendu que ce sont des objets extérieurs, alors il faudrait dire que tout exerce sur nous un empire violent ; car c’est toujours en vue de ces choses que les hommes font tout ce qu’ils font, malgré eux et par conséquent avec peine, les autres avec plaisirs, parce qu’ils n’envisagent que le côté agréable. Or il est ridicule d’accuser les objets extérieurs plutôt que de s’en prendre à soi-même de la facilité que l’on a à s’en laisser séduire. »

Méditons sur cette dernière phrase : « Il est ridicule d’accuser des objets extérieurs plutôt sur de s’en prendre à soi-même de la facilité que l’on a à s’en laisser séduire. ».
Nous sommes vulnérables aux choses qui nous entourent, mais ne nous déchargeons point de nos faits et de nos actions. Acceptons les et livrons nos doutes et nos réflexions, nos craintes car Aristote le sage disait :
Citation :
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.
Il est normal que la conscience nous pèse parfois et la confession vous permettra de vous remettre en question, de réfléchir sur vos actes tout en soulageant votre âme et de gagner en sagesse.

Remercions tous ensemble Aristote de nous guider vers la sagesse, sur le chemin du bonheur en nous donnant sujets de réflexions.

Ô Grand Aristote, Toi notre guide,
Donne nous la lumière de l’esprit,
Pour apaiser nos âmes et guider nos gestes.
Donne nous le regard
Pour apprécier ce qui nous entoure à sa juste valeur.
Donne nous la sagesse
Pour y résister et ne point succomber.

Célèbrons ensemble la joie et le bonheur, cette joie et ce bonheur que nous vivrons grâce à nos actions

Gedeon prend le vin, et le pain qu'il romp. Il les béni et invite les fidèles au partage avant de donner la bénidiction finale et de saluer ceux qui ont fait le déplacement à Nevers

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse à vos réflexions et vous souhaite à tous un bon dimanche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Messe du 18 décembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» Messe d'adieu à notre soeur Audra.
» [RP]Messe du mardi soir - par Enosh de Noirlac..
» draft jeudi 16 décembre
» Messe de Consécration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Ecclésiastique du Roy de France :: Archive de la cathédrale de Sens :: Archive principale :: Archive datant d'avant le 12 mai 1454 :: Diocèse de Nevers :: La cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Julitte de Nevers :: Le choeur et la nef-
Sauter vers: